Volet incontournable d’une scène conventionnée,
les résidences permettent de soutenir la création d’aujourd’hui
et de l’intégrer à la vie du territoire.

 

Compagnie des Bestioles

La compagnie des Bestioles entame sa troisième saison de résidence au Centre Culturel Pablo Picasso, qui s’inscrit dans le cadre d’un dispositif régional triennal de soutien à l’expérimentation.
Ces résidences longues sont de véritables compagnonnages entre une équipe artistique et une structure. Le dispositif permet aux compagnies d’organiser des périodes de répétitions plus librement, de mener des laboratoires d’expérimentation et des actions destinées à nourrir leur travail, sans obligation de création ni de résultat.
Les saisons passées vous avez pu découvrir Sous la neige, voyage poétique dans un pays de neige de papier, spectacle qui mène une très belle tournée dans toute la France, Romeo und Juliette, version pour cuisine de l’oeuvre de Shakespeare (toujours disponible pour une soirée en appartement), La danse de Gengis Cohn, de Romain Gary, voyage dans le cerveau d’un commissaire, ex- gardien de camp, hanté par ses anciennes victimes et tous les ateliers et leurs restitutions que la compagnie a pu mener en école primaire et en collège.

En 2017-2018, la compagnie s’est installée quelques semaines dans l’école Romain Rolland d’Auboué. Elle y a expérimenté des modes de récit différents, d’autres rapports au spectateur et à la narration. À l’école d’Hatrize, un atelier Papers, autour du papier, rejoint leur recherche esthétique. À l’école Henri Barbusse d’Homécourt c’est le bonheur qui a été interrogé. Tous ces ateliers sont des moments de partage artistique avec des enfants et préparent les créations futures.

La saison qui s’ouvre verra la poursuite de ce travail dans les écoles et la préparation de la prochaine création prévue àl’automne 2019.
C’est avec impatience que nous attendons de pouvoir découvrir L’enfant océan, leur prochain spectacle tiré du livre de Jean-Claude Mourlevat.

Autres compagnies en résidence

La compagnie DingDangDong

Centre Culturel Pablo Picasso, du 10 au 13 septembre, préparera leur reprise de l’automne 2018.

La compagnie DingDangDong avait présenté il y a deux ans et demi le spectacle Dong. La compagnie veut désacraliser la musique classique autour d’Aline Potin et Vincent Roth, musiciens, Martine Waniowski et Brice Durand, de la Compagnie des Bestioles, à la mise en scène et aux lumières. Après la création de Sugarland fin 2017 et une tournée pendant l’hiver 17-18.

La compagnie Filament
animée par Julien Ficely

Centre Culturel Pablo Picasso, du 28 septembre au 10 octobre

La compagnie Filament est animée par Julien Ficely, qui a été danseur au Ballet National de Lorraine. Après avoir créé Le souvenir d’un faune en décembre 2016, présenté par le Théâtre Ici&Là au Centre Pablo Picasso, Julien Ficely s’inspire de l’univers du petit chaperon rouge pour créer Chromatique qui s’adressera à tous dès 8 ans. Il y croisera les disciplines : danse, marionnette et film d’animation. Il sera en résidence de création du 28 septembre au 10 octobre.

La SoupeCie

Résidence au Collège de Tucquegnieux et résidence de création à la Menuiserie
et à Picasso, de l’automne jusqu’au printemps

La SoupeCie défend la marionnette contemporaine. Je hurle… aborde le combat des femmes, de par le monde, pour résister à l’oppression, particulièrement en Afghanistan. Marionnette, vidéo, musique live et poésie composeront le spectacle, prévu à partir de 14 ans. Entre la résidence au Collège de Tucquegnieux et la résidence de création à la Menuiserie et à Picasso, c’est de l’automne jusqu’au printemps que nous aurons la chance d’accompagner et de croiser l’équipe.

Ni desnudo ni bajando la escalera

Résidence du dimanche 3 mars au dimanche 10 mars – (à la Menuiserie du 4 au 6 mars)

Andres Labarca, directeur artistique de la compagnie et interprète de ce spectacle, sort avec la 25ème promotion du CNAC pour Tetrakai. Il avait l’envie depuis longtemps de regrouper au Chili une bande d’artistes d’univers, d’esthétiques et de disciplines différents. Il voulait mélanger le cirque, la musique, la peinture, des scénographies délirantes, des scènes quotidiennes, le tout sans temps et sans argent. Le PROYECTO DIOGENES (TITRE PROVISOIRE) est le dernier volet en date de cette démarche. Cette période de résidence sera le temps d’un travail d’écriture à la table et au plateau en vue des premières chiliennes prévues le 13 juin 2019 à Matucana 100 à Santiago. Les premières françaises prévues au printemps 2021.

La compagnie BaOmen

Au Centre Pablo Picasso, du 28 mars au 4 avril

La compagnie BaOmen réunit Cécile Thévenot, musicienne, et Lucile Hoffmann, plasticienne. Nourries par le livre du Kalevala, récit mythologique finlandais, elles s’adressent aux tout-petits avec Ilmarinen. Après de longs temps d’immersion dans des crèches, elles ont créé une forme immersive dans les crèches. Au Centre Pablo Picasso, du 28 mars au 4 avril, elles répéteront la forme plateau qui sera créée le 8 mai.

La Cie Sens Dessus Dessous

Du 8 avril au 15 avril à La Menuiserie
Sortie de résidence le 15 avril à 15h30

Un spectacle tout public – Théâtre d’illusion pour objets et vidéos chorégraphiés

Le spectacle La mélodie d’ici et là s’inscrit au cœur de la recherche de la Cie Sens Dessus Dessous. En y introduisant un dispositif  de scénographie numérique (Mapping vidéo), l’art de la manipulation chorégraphique de l’objet ,développé depuis plus de 10 ans par la compagnie, devient  ici un Théâtre d’illusion pour objet et vidéo chorégraphiés. La thématique du duo sera abordée autour de l’altérité dans toute sa dynamique. Ainsi, la pièce aborde la rencontre, l’attirance entre deux personnes, à travers plusieurs situations fantasques. Se dévoile ainsi la naissance d’une relation entre deux personnes, des ébauches de liens à créer.

La compagnie Brounïak

La création est prévue à l’automne 2019

La compagnie Brounïak est composée de Camille Perrin, musicien-comédien-clown, qui créera Les Arts Ménagés à l’Espace Saint-Pierremont en octobre 2018, et de Sébastien Coste, musicien et comédien, que nous avons vu dans Des plumes dans l’oreille en décembre 2017. Avec Baston, qu’il répètera du 6 au 18 mai, Sébastien explorera les mouvements du conflit, les rapports de force. La création est prévue à l’automne 2019. Le spectacle s’adressera à tous dès 11 ans.