Galerie Picasso

20 septembre au 19 octobre

Egalité

Totems de l’atelier « Égalité » mené par Johu Thiam

Né en 1948 à Metz, Johu vit et travaille à Batilly. Son matériau de prédilection a d’abord été le bois, tradition familiale oblige. Puis cette matière le conduit vers d’autres horizons, d’autres supports comme l’altuglas (plexiglas).
Egalité est le second volet du projet triennal mené avec des élèves du collège Alfred Mézières de Jarny et les élèves de l’école Alphonse Daudet de Giraumont dans le cadre de la liaison « école-collège ». L’axe de travail « liberté, égalité, fraternité», décliné sur trois années, permet aux élèves d’acquérir des connaissances liées aux valeurs de la République et de la démocratie. Il contribue à leur devenir de citoyens responsables et libres, à travers la pratique et la culture artistique, notamment par la réalisation de Totems de l’égalité obtenus par l’assemblage des différents masques créés par les enfants et exprimant l’égalité qu’ils voudraient vivre aujourd’hui, le masque étant vu comme un moyen de vivre un moment de neutralité.

8 novembre au 22 décembre

Dialogues

Jean-Michel Husson & Josef Guinzbourg

Qualis pater, talis filius ? à voir…

Jean-Michel Husson dévoile de sereins fragments du monde, pétris de silence, soumettant sa vision méditative à la règle latente d’un repère orthonormé – frêle certitude de la stabilité de l’univers –, une vision où la netteté immuable accuse le flou de la présence humaine fugace.

Très tôt Josef Guinzbourg inscrit la trajectoire de son travail avec lucidité. Il bouscule sans vergogne l’idée du « métier ». Sur et sous-expositions revendiquées au service d’options plastiques tranchées et qui ne manquent pas de provoquer. Des images de langueur et d’étrangeté chantant une ode à la Photographie, avec pour « basse continue » l’absolue créativité. Pierre Van Tieghem

11 janvier au 9 février

Abribus

Jean-Yves Remy

Cette série part d’une envie de créer un petit monde purement ludique et graphique, un jeu d’affiches où la réalité se mêle à la fiction pour créer une scène décalée prise sur le vif, dans l’esprit de Cartier Bresson.
Mise en scène d’une fracture visuelle de deux univers irréels pour en créer un troisième encore plus improbable, la prise de vue est une course contre la montre pour réagir et créer à chaud les scènes tout en racontant une histoire. Cette série, interpelle, fait sourire voire même rire le spectateur par l’absurdité de ces dioramas, comme un petit théâtre de rue dans l’espace public.
Cette série, sans réel début ni fin, prend plaisir à laisser notre esprit vagabonder dans une douce folie où chaque scène vit par elle-même dans une narration et un univers qui lui est propre.

25 février au 26 mars

Un élephant rue du Paradis

Photographie : Mirjana Buleux-Durand / Joël Durand
Textes : Leslie Buleux

Glaner des photographies aux sels d’argents, à l’orée de la lumière, nous mène vers un chemin poétique, une séquence de vie emmenée par les mots… Reflex, moyen format, chambre photographique, Joël Durand expérimente toutes les techniques de l’argentique, recettes d’alchimiste élaborées dans le secret de sa chambre noire. Puis il voyage de la Belgique à la Roumanie, en passant par des salles obscures où la lumière l’attend. Joël imagine son univers et vous propose d’en découvrir quelques chimères. Dans cette exposition, il s’associe à sa compagne et leur fille qui ponctue de textes leurs regards respectifs.

23 avril au 29 mai

Art-Zheimer, un autre regard…

Peintures de l’association Soleil Couchant

L’association Le Soleil Couchant a pour vocation d’aider les malades atteints de la maladie d’Alzheimer ainsi que leurs familles. Les bénévoles interviennent dans le cadre de multiples activités et animations auprès des résidents de l’EHPAD des Sentiers de Ravenne à Jœuf. Cela permet aux résidents de sortir régulièrement de leur environnement habituel. Ils organisent des ateliers artistiques qui sont autant de moyens d’expression proposés afin d’éviter l’ennui et le découragement. Tous les résidents doivent être incités à participer à des animations diverses et surtout valorisantes.
Depuis 23 ans, l’atelier peinture est un moyen d’expression utilisé pour libérer le stress, un voyage surprenant et innovant pour sortir du quotidien.

Peinture, pastels, encres sont les diverses techniques employées. Certains préférant le figuratif d’autres laissant libre cours à leur imagination. L’important est d’obtenir une participation active des résidents, en terminant par un échange et un partage d’impressions et de ressentis.

2018-10-09T18:59:34+00:00